Étiquette : Bruxelles

« NON AU TRAITÉ SUICIDAIRE DE LIBRE-ÉCHANGE TRANSATLANTIQUE ! »

 

Communiqué de presse
De l’Alliance Internationale AIRAMA
6 juin 2014

« Non au Traité Suicidaire
De Libre-Échange Transatlantique ! »

 

De qui se moque-t-on ? En 1992, on nous avait promis que l’Europe de Maastricht, c’était « Moins de chômage, moins d’insécurité, moins de corruption » (Bérégovoy). Mais vingt deux ans après, il apparaît que c’est « exactement l’inverse » !

Dès 1999, dans « Mondialisation, la destruction de la croissance et de l’emploi. L’évidence empirique », M. Allais avait pourtant annoncé le naufrage de l’Europe-Titanic :

La « Seule Cause » du « Décrochage de l’Économie Française en 1974 » (divisant la croissance par deux !)

C’est « La politique » de « suppression progressive à partir de 1974 des barrières douanières » par Bruxelles, au titre de l’art. 110 du traité de Rome, [qui] a conduit à « la disparition progressive de la protection du Marché communautaire et à l’instauration continue d’un libre-échange mondialiste », autrement dit d’un ultralibéralisme. » (1)

Le Bilan du « Coût » de la Politique Libre-Échangiste Depuis 1974, Toujours plus « Suicidaire » :

1) Chômage : 2,2 % (631000) en 1974, 11 % (5,7 millions) en 2014 (plus 5 millions !)

2) Croissance : 5,6 % (1960 à 1974), 2,3 % (1974 à 2006). Nulle depuis 2006 !

3) Dette : 10 % en 1973, 93,5 % en 2013 (1877 milliards en 2014), 30 000 € par Français !

4) Déficit de la Balance Commerciale : 70 milliards € par an !

5) Désindustrialisation : 6,2 M d’emplois en 1974, 3,4 M en 2014 (moins 2,8 M !) En 2010, Bercy reconnaissait 63 % des destructions d’emploi dues à la mondialisation ! (2)

Poursuivre cette Politique Libre-Échangiste est Criminel :

« La crise d’aujourd’hui, le chômage massif (…), la destruction jour après jour de la société française ne sont que les conséquences des politiques dogmatiques (« mondialisme libre-échangiste » sans cesse mises en œuvre depuis la grande cassure de 1974 et qui nous mène au désastre. Il serait criminel de les poursuivre. »

Même cause, mêmes effets. Le traité de libre-échange transatlantique, c’est l’Aggravation du suicide des politiques libre-échangistes criminelles suivies depuis 1974.

Disons « NON à la destruction de l’EUROPE ! », au nouveau Mensonge d’État du traité de libre-échange transatlantique. Restaurer le protectionnisme compétitif de M. Allais (plébiscité par 82 % des Français dès 2011) est une question de suivi. Il faut restaurer la protection des frontières — comme les USA et la Chine ! — si vous voulez sauver l’Europe et la France du naufrage Titanic annoncé par l’AIRAMA en 2012.

Au nom de Maurice Allais ! Signez la pétition et soutenez/rejoignez l’AIRAMA qui prépare les États-généraux du protectionnisme !

Arnaud Upinsky, Président de l’AIRAMA

Contact presse : courrierposte@orange.fr et tel : 06 01 76 20 79  

 

 

 


[1] http://combats-maurice-allais.info/documents/2012-04-12_AIRAMA_L.ultraliberalisme-voila-l.ennemi_Lettre-Ouverte-a-TOUS-les-Candidats-a-la-Presidence-de-la-Republique.pdf

[2] http://www.marianne.net/63-des-destructions-d-emploi-dans-l-industrie-francaise-dues-a-la-mondialisation_a189534.html  

 

9 juillet 2013 : Grande Conférence de Presse de Lancement de l’Indicateur OMEGA ALLAIS, chiffrage de coût du non protectionnisme du gouvernement

 

La Science Économique Rentre En Politique !

Un Dispositif Dérisoire de Bruxelles Face à la Chine Et

Chiffrage du Coût du Refus de la Solution Protectionniste de M. Allais

Chine

Aux Présidentielles 2012, l’AIRAMA, canal historique des combats de Maurice Allais, avait interpellé la sphère Politique au nom de la Science, en annonçant : 1) « l’irrésistible triomphe de notre prix Nobel en faisant l’arbitre « incontournable » du 3ème tour ! » 2) la mise en place d’un Indicateur Allais pour l’évaluation de la politique économique gouvernementale et du « coût » de son refus de l’évidence protectionniste en perte d’emplois et de croissance, alors que 82 % des Français sont protectionnistes.

Un an après, en présence de personnalités de l’économie, de la politique et des lettres, elle vous invite à sa :

Grande conférence de Presse de Lancement

Maison de L’Amérique Latine

Entrée de la Maison de l'Amérique Latine217, bd. St Germain 75007 Paris

Mardi 9 juillet 2013, 11 h à 12 h 30

 

Agenda :

1) Introduction :  A. Upinsky, Président [1]

2) Le protectionnisme « intelligent » de M. Allais : P. Bourcier de Carbon, Président-fondateur, démographe, économiste

3) La marche à l’hégémonie de la Chine valide la vision de Maurice Allais : Antoine  Brunet, Expert en analyse stratégique, Coauteur avec Jean-Paul Guichard de « La visée hégémonique de la Chine », L’harmattan Janvier 2011 (neuf éditions en langues étrangères)

4) Le non-sens de la transition énergétique sans protectionnisme : Philippe Murer, économiste, professeur de finance à la Sorbonne et membre du http://forumdemocratique.fr/

5) Indicateur Oméga Allais. Pierre Fuerxer, concepteur. Modélisation de l’économie à partir des comportements des acteurs, et non de données abstraites. Calcul de l’impact de la politique gouvernementale (libre-échangiste ou protectionniste). Chiffrage en perte d’emplois et de croissance depuis les présidentielles jusqu’à la fin du mandat 2017. Suivi de la « notation » de la politique gouvernementale.

Contact presse : courrierposte@orange.fr  et tel : 06 01 76 20 79

 made-in-china

 

 


[1] Auteur de Lettre ouverte à ceux qui croient (encore) que l’Europe c’est la paix, Albin Michel, 1992, et Le Syndrome de l’ortolan O.E.I.L./ F.-X. de Guibert, 1997